• Accueil
  • > Archives pour septembre 2008
( 27 septembre, 2008 )

Journée du Patrimoine

Profitant de l a Journée du patrimoine, nous sommes allés faire un tour à Paris : visite du Musée de l’Armée aux Invalides, déjeuner à bord d’un bateau-mouche et balade dans les rues de Paris. L’occasion de faire un film de quelques minutes sur les édifices et monuments de la capitale qui font parti de notre culture.

Image de prévisualisation YouTube

( 13 septembre, 2008 )

La guerre 14 18 rase la ville de Lens

Dès le début de la première guerre mondiale, Lens a été occupé par les troupes allemandes. Elles y restèrent 4 ans jusqu’à la libération en octobre 1918.

Pendant ces 4 années, la ville subit les nombreux bombardements alliés qui amènent de nombreux dégats. De plus, avant de se retirer, les troupes allemandes ont reçu l’ordre de raser totalement la ville et de noyer les puits de mines.

 innondationpuits.jpg

Parmis d’autres, deux ouvrages consacrés à cette période sont intêressants : « Dans la Fournaise de Lens » (Journal du Notaire Léon Tacquet) diffusé par les dossiers de Gauhéria et « Le martyre de Lens, trois années de captivité » d’Emile Basly, alors Maire de Lens, sorti aux éditions Plon-Nourrit et Cie en 1918.

Voici un diaporama représentant ce qui restait de Lens lorsque les premiers soldats anglais y sont rentrés en octobre 1918.

Image de prévisualisation YouTube

( 11 septembre, 2008 )

Coupe de la Ligue : le Racing bat Sedan 4-1

Un résumé diffusé sur You Tube des buts du premier match de la Coupe de la Ligue 2009. On s’ennuie moins à Bollaert qu’à regarder l’équipe de France.

Un rappel : au sujet de la banderole de la finale 2008, le PSG n’a finalement reçu aucune sanction : pas de points en moins, pas de match à huis-clos, pas d’amende, pas de suspension, rien. Donc : insulter les ch’tis, c’est permis par la loi française !!! Surtout quand c’est Paris.

Image de prévisualisation YouTube

( 8 septembre, 2008 )

Une figure ch’ti : Edmond Tanière

Edmond Tanière, né à Fouquières-lez-Lens en 1937 et décédé en 1991 dans un accident de cyclomoteur, est une grande figure du pas De Calais et un chanteur et compositeur de chansons en Ch’ti.
Il était également un accordéoniste talentueux qui est toujours présent dans le souvenir des anciens mineurs.
Ses chansons, pleines de réalisme et d’humour, sont restées gravées dans la mémoire collective des mineurs du Nord et sont interprétées lors de toutes les fêtes, ducasses et kermesses locales.

Quelques unes de ses chansons :

Tout in haut de ch’terril; Ch’meneux d’quévaux; Eune goutte eud’jus; Les femmes d’à ch’t’heure; M’lampiste; Les tomates; V’la les coulonneux; À l’ombre des terrils; Comme Papa; Alle juot à’l’guise Mélanie 

tanierevol2.jpg

Voici un petit clip de la chanson « Les Mollettes » avec, en illustration les chevalets (ou chevalements) du Pas de Calais, du temps de leur splendeur jusqu’à leur démolition.

Image de prévisualisation YouTube

( 2 septembre, 2008 )

Les Mines de Lens et l’fosse 14

Salut tertousse,

En fouillant sur Internet, j’ai trouvé un site consacré aux Mines de Lens et aux industries liées au charbon. C’est très bien fait et c’est ici : http://minesdelens.canalblog.com/

Voilà ce qu’on y trouve par exemple sur la fosse 14, chère à notre enfance :

« Les travaux commencent en 1906 et le siège ouvre un an plus tard.
L’ensemble des installations est détruit en 1918 et reconstruit dans les années 1920.

Cette fosse cesse d’extraire en 1938, concentrée sur la fosse 12. Le puit est maintenu pour le service du personnel jusqu’en 1967, date de la concentration du 12 sur le 11/19.

Les installations du jour sont détruites en 1974.

Aujourd’hui, tous les bâtiments ont été rasés, il ne reste aucun vestige de cette fosse exceptée la voie d’accès à l’entrée principale, l’ancien cavalier de chemin de fer et la cité minière. »

Voici quelques photos de la fosse 14 :

fosse1402.jpg
14refaite.jpg

Et une comparaison entre la cité 14 dans les années 60 avec celle d’aujourd’hui (image Google Earth)

:fosse14compare.jpg

( 1 septembre, 2008 )

Une légende du Racing

Les plus jeunes ne  le savent peut-être pas mais Ahmed OUDJANI a énormément marqué l’histoire du Racing Club de Lens. Arrivé lors de la saison 1957-1958 en provenance de l’US Vendôme où il avait été meilleur buteur du groupe Ouest de CFA; cet international algérien devient vite le meilleur buteur lensois lors de la saison 1959-1960 (16 buts). Sa carrière est pourtant stoppée par les événements d’Algérie qu’il devra rejoindre. Cependant, il revient lors de la saison 1962-1963 (17 buts). Et en 1963-1964, l’attaquant termine même meilleur buteur de première Division avec 30 buts et en marquant 6 buts contre le Racing de Paris le 8 décembre 1963, lors d’une mémorable victoire de Lens 10-2. Il restera joueur au Racing jusqu’en 1966.

Il a été sélectionné quinze fois en équipe d’Algérie. Il a aussi remporté avec Lens deux fois la coupe Drago (1960 & 1965). Il terminera sa carrière dans le staff  lensois à partir de 1974, notamment en supervisant les adversaires des Sang et Or à l’extérieur et en entraînant les jeunes. Il est décédé dans la nuit du 14 au 15 Janvier 1998 à l’âge de 60 ans à la suite d’un arrêt cardiaque.

oudjani.jpg  

 

( 1 septembre, 2008 )

Ca, c’est Bollaert !!!

Meme en ligue 2, la passion n’est pas retombée à Bollaert. Plus de 30 000 spectateurs à chaque match, des supporters survoltés et, cette saison …. des victoires.

Merci à Christian pour cette vidéo sur avant-match Lens-Clermont Foot du 29 août et …

ALLEZ LENS

Image de prévisualisation YouTube

|