( 8 février, 2009 )

Visite de l’Apollo en 2009

 C’est toujours Olivier Joos qui nous fait partager la visite qu’il a eu la chance d’effectuer dans l’antre de ce cinéma lensois quelques semaines avant sa démolition. C’est avec son autorisation que je publie ses photos et le texte qu’il a écrit :

ap001.jpg

Première photo de l’expédition vers l’ Apollo. La photo est donc datée du mercredi 04 février 2009. Dans un peu plus de 6 mois, vers octobre, après une longue période de désamiantage, l’emplacement sera vide, un immense terrain vague d’ou s’élévera… pour l’instant, on n’en sait rien. Les projets sont lancés : magasin de biens culturels, salle d’expo, logements verts, galerie d’art… En tout cas, la municipalité a promis qu’une trace restera de l’Apollo : une plaque, une affiche, le nom du lieu… Malheureusement, l’inscription Apollo, gravée dans le béton est irrécupérable et j’espère être là ce jour là avec mon appareil photo afin de figer cet instant.

ap002.jpg

Zoom sur la façade de l’Apollo délabré. De quand date le dernier coup de peinture ? Certainement lors de la transformation de la salle unique en multiplexe de 5 salles en 1979. Les armatures métalliques que l’on distingue bien sur ces photos servaient à maintenir une immense bâche publicitaire annonçant la coup du monde de rugby à Lens, ainsi qu’à cacher cette façade honteuse à des spectateurs de rugby venus à Lens ne connaissant pas la ville, ni ce qu’il y avait derrière cette bâche.

ap005.jpg

Recouvert d’affiches pour des spectacles et tournées d’artistes, cette photo montre un peu ce qu’était le panneau sur un fond bleu, annonçant les films de la semaine avec leurs horaires, leurs durées,…

ap004.jpg

La seconde photo est la plaque officielle, et discrète, annonçant l’entreprise Bertrand. Elle est toujours située, un peu à l’écart du bâtiment, près de la sortie des spectateurs.

ap006.jpg
Après avoir franchi les portes donnant accès à la salle, vous arrivez dans un petit hall avec deux escaliers de chaque côté. Dans ce hall, vous avez regardez sur les murs les photos des films proposés. Vous empruntez alors l’escalier tapissé de miroirs déformants pour arriver à la caisse afin de vous acquitter du prix du ticket
ap008.jpg

Le long de l’escalier, les fameux miroirs…

ap007.jpg

Avant l’arrivée face à la caisse où on cherchait sa monnaie, réfléchissant quelques instants pour donner le nom du film ou de la salle qui nous intéresse en souriant et en remerciant la caissière.

ap009.jpg

Le ticket en main, on se rend dans le grand hall, véritable salle des pas perdus afin de trouver la bonne salle, ou pour monter à l’escalier afin de rejoindre la grande salle, ou pourquoi pas d’aller s’acheter des sucreries pour la séance. On peut également voir les prochaines affiches des films à venir… Et on rejoint lentement le grand escalier menant à la grande salle…

ap011.jpg

Voici aujourd’hui l’entrée de la salle 2 située au rez-de-chaussée. Pour l’atteindre, il faut traverser le grand hall, là ou il y a la petite boutique de friandises.

ap014.jpg

La salle aujourd’hui est en bien triste état, mais les sièges comme l’écran sont toujours là.

ap013.jpg 

Par contre, dans la cabine de projection, il ne reste plus grand chose…

ap015.jpg

Après avoir monté le grand escalier vers la salle 1 en voyant l’affiche du prochain grand film, nous arrivons dans la grande salle de l’Apollo, version multiplexe 1979, qui correspond uniquement au balcon de l’ancienne très grande salle unique.

ap016.jpg

Sur les murs tapissés, les lustres et lampadaires caractéristiques des années 70.

ap030.jpg

Au dessus de la façade de l’Apollo, de grandes fenètres… L’appartement de Roland Bertrand, directeur des établissements Bertrand. Après avoir imaginé l’Apollo en 1932 suite à une visite au Paramount de Paris, Roland Bertrand décide d’y vivre, dans un appartement avec vue sur la gare de Lens.

ap018.jpg

Les pièces sont larges et le décor très inspiré Art Déco avec de nombreuses mosaïques. Pour accéder dans cet appartement, une porte dérobée à l’étage, une fois que l’on a gravi l’escalier permettant d’aller à la grande salle, version 1979.

ap024.jpg

La plus belle pièce de l’appartement, et donc prochainement vouée à la destruction, le jardin d’hiver style Art Déco de l’appartement des Bertrand. Une colonne d’ou jaillissait de l’eau, des plantes vertes autour, , des radiateurs cachés de chaque côté de la colonne, des mosaïques sur le sol, une belle et grande verrière au dessus… Malheureusement, rien n’est récupérable…

10 Commentaires à “ Visite de l’Apollo en 2009 ” »

  1. Céline dit :

    Bonsoir!
    J’ai beaucoup aimé cet article, merci pour ces photos!Serait il possible que je les prenne?
    Je viens de voir le reportage sur France 3, et bien qu’étant jeune, ça me fait mal au coeur de voir l’état dans lequel il est aujourd’hui.
    Je suis passionnée de cinéma et c’est là que j’ai été voir mes premiers films jusqu’à sa fermeture..
    Merci d’avance.
    Céline

  2. leprette-crepin dit :

    bonjour,
    Je ne pensais pas avoir, à ce point, un sentiment de nostalgie… et pourtant toute mon enfance est liée à ce lieu!
    Petite nièce de Roland Bertrand, ma famille a vécu pour le cinéma jusqu’à sa mort.
    Mes grands parents, mes parents et moi même y avons travaillé: en salle en tant que placeuse, dans les bureaux ou au bar avec mon père, à la confiserie avec mes grands parents… que de souvenirs!
    cette salle immense qui me terrorisait quand je devais rejoindre, dans le noir mon père… le bruit de la salle vide était impressionnant!
    les loges…où nous pouvions appercevoir de l’appartement de mes grands parents Jonnhy, Claude Francois et les autres.. les coulisses les jours de répétition..; et tous ces films revus en boucle
    alors oui j ai la nostalgie de cette époque même si cette histoire veut s arreter à la grande salle… l’Apollo, et plus tard le Colisée, feront toujours partie de mon passé!
    Cordialement Janyne

  3. leprette-crepin dit :

    j ai fait une erreur dans l’adresse de mon e-mail lajaja2@hotmail.fr
    désolée

  4. Olivier dit :

    Bonsoir,

    Merci pour ce reportage et ces photos de l’Apollo, dont je suis vraiment désolé de voir disparaître les vestiges… Quel gâchis!

    Intéressé à l’Art Déco et à la perception que les gens s’en font, et l’Apollo étant un bon exemple d’une perte de patrimoine contemporain, je suis preneur de tous documents visuels ou textuels sur l’Apollo.

  5. régis dit :

    J’ai vu, sur le site de france 3, le reportage qui parlait de l’ancien cinéma « apollo » de lens. Quand j’ai vu l’état de délabrement avancée, de celui-ci, j’ai eu comme un pincement au coeur, puisque mon père y a travaillé un soir, pour remplacer un projectionniste. Ce que je souhaite, en l’occurrence, c’est que la ville de lens conçoive un livre souvenir qui évoquerait toute l’histoire magnifique, de ce lieu mythique des lens, et de ses alentours.

  6. lechtimi62800 dit :

    Comme je te disais Claude , moi aussi des souvenirs de cette belle salle et magnifique façade de l’apollo de Lens, dans les années 74/75 Serge Lama et Julien Clerc y ont effectué des spectacles , un régal de les avoir écoutés,chanter dans cette magnifique salle mythique.
    De biens jolies photos et aussi de ce jardin d’hiver style Art déco un petit bijou c ela devait être.
    Amitiés ch’tis liévinoises, bien à toi et aux tiens mon ami.
    Christian.

  7. Syssy dit :

    Que de parties de cache-cache, que de films passés en boucles, que de souvenirs… l’appartement était doté d’un ascenceur, quel luxe à l’époque. Je passais de la salle de profection où Mr Tétain cadré, la bonbonnière où à tour de rôle avec Mme Masclef et ma maman servaient, les caissières: ma grand-mère chérie, Nénette cette sorcière au grand coeur, Maman, les frangines histoire de se faire de l’argent de poche et les bureaux.. Mr Delaby mon regrètée beau frère, mon papa parti trop tôt et pour finir Mr et Mme Bertrand grand oncle et grande tante qui inspirait la grandeur et le pouvoir…. oui, que de souvenir. Merci au créateur du site, mm si les photos sont difficiles à voirent.

  8. azzouk emmanuelle dit :

    ca m a fait drolement plaisir de voir qu il reste un peu de ce cinema. car ma grand mere y travaillais en tant que placeuse et c’est la qu’elle a rencontrer mon grand-pere. moi qui ne les ai pas connu. si quelqu’un aurait des souvenirs de ma grand mere ( gisele godefroy )svp contacter moi sur mon adresse mail: azzouk_emmanuelle@hotmail.fr tout renseignement meme minime pourrait m’aider a la connaitre un peu. merci d’avance

  9. j szymkowiak dit :

    Bonjour, je viens de découvrir avec beaucoup d’émotions votre blog sur le cinéma Apollo de Lens. J’ai des souvenirs très précis, de l’ancienne salle.

    Vers 5 ans, quand mes parents donnés rendez-vous à mes grands parents pour le film, qu’eux était en bas et nous en haut parce que mes parents avaient pris une place au balcon!! pour voir mieux! à l’époque on nous plaçait.

    J’ai un souvenir plus particulier encore, toujours dans l’ancienne salle. C’était un jour ou l’entreprise de mon père avait organisé un arbre de Noël, dans le hall d’entrée, ( la salle des cent pas) il y avait un immense sapin de Noël qui touchait presque la verrière que l’on découvre dans une de vos photos sur le site.  » Recouverte ensuite à la séparation de la salle unique par un faux plafond ».

    J’avais eu la chance avec mes parents d’être assis au premier rang de l’immense salle, à droite de la scène, en dessous de la jonction avec les « ailes » du Balcon, j’avais été impressionné par la salle majestueuse, car elle l’était…

    C’était la fête, les spectacles de clowns, de magiciens et de remise des cadeaux aux enfants appelés un par un à venir sur la scène les chercher, j’avait dû attendre l’ordre alphabétiques de mon nom  » Sz…  » attente récompensé par une magnifique voiture DS de couleur blanche, remise par le père Noël.

    Je me souviens aussi des séances de cinéma toujours pour Noël, films de Walt Disney, avec la projection dans le même après midi, de deux dessins animés et d’un film, un amour de Coccinelle. A l’époque on faisait des projections à thèmes comme ça pour les Fêtes, il fallait certainement rentabiliser cette grande salle…

    Par la suite en grandissant je suis resté fidèle avec ma famille à ce cinéma. Toujours enfant et ensuite ados je m’amusais avec les grands miroirs déformants qui nous amenaient dans la salle des cent pas, j’y achetais mon paquet de bonbon Treets.

    J’allais très souvent dans la grande salle, voir les toutes dernières nouveautés.

    Plus tard encore je me souviens du dernier film que j’ai vu, avant de quitter la région définitivement, c’était Abysse. La salle était très confortable, plus confortable que certains complexes actuelles. Il y avait de la « place » sur les sièges, la projection était de qualité, le son était déjà en dolby stéréo. Bref je suis vraiment déçu qu’ont aient pas trouvé une solution pour garder l’Apollo.

    Une troisième vie aurait été mérité pour cette salle mythique.

    Merci encore pour votre site, j’ai mis le même commentaire sur le site cinemasdunord.blogspot.fr , car certains articles se recoupent.
    Bravo pour votre travail

    José

  10. Carla dit :

    Bonjour!
    Je suis tombée sur votre article tout en fesant des recherches sur Lens et l’histoire de ce cinéma démoli en 2009 dont, heureusement, la façade a été conservée.
    Je suis étudiante en dernière année d’architecture à l’école de Barcelone et je suis en train de developper mon projet de fin d’études justement à l’emplacement du cinéma Apollo, en envisageant d’y concevoir un equipement destiné aux lensois tout en attirant l’attention des nouveaux venus dans la ville grâce à l’ouverture du Louvre-Lens. Redynamiser la région d’un point de vu culturel, permettre un developpement économique, concevoir un nouveau projet urbain, est nécessaire et peux être très favorable, mais l’enjeu de celui-ci doit rester très présent: l’identité lensoise doit être conservée. Il en est de même à petite échelle pour le cinéma Apollo où toute nouvelle construction doit pouvoir tenir compte, développer, expliquer, la mémoire de ce lieu mythique.
    Je suis actuellement en phase de recherche et de renseignement afin d’en arriver à une conclusion de projet la plus pertinente possible. Toute information ou toute discusion à ce sujet, sur Lens, l’Apollo, le Pas-de-Calais, sera vraiement bienvenu!
    En tout cas merci beaucoup pour cet article! À vous et aux commentaires écrits, très émouvant de découvrir toutes ces histoires liées à ce bâtiment.
    Carla

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|