( 3 octobre, 2009 )

Le Pont Césarine

        Le nom du Pont Césarine vient de celui de la propriétaire d’un ancien cabaret où les gens attendait le train « Lens-Frévent ». Cette femme, Césarine Hennebois, était très populaire.

       Dans le journal du Notaire Léon Tacquet, édité sous le nom de « Dans la fournaise de Lens« , celui ci relate à la date du 24 septembre 1916 : » Une bombe tombée hier, au pont du Chemin de Fer du Nord, en face de chez Césarine, chez Drony a fait 32 victimes »

cesarine5.jpg

       Cet ouvrage fut construit après la première guerre mondiale . Il a remplacé l’ancien passage à niveau situé entre la Route d’Arras et la rue Bollaert.

cesarine6.jpg

      Dans les années 20 se produisit un original accident : la locomotive d’un train de marchandises a déraillé et est tombée du pont sur la chaussée. le premier wagon du train est resté en suspension.

477001.jpg

       Quelques années plus tard, la statue d’Emile Basly qui se trouvait au Rond Point Bollaert, fut déplacée près du Pont Cérarine (devant le magasin d’électroménagers Dumortier) côté Arras-Liévin.

       Aujourd’hui, le pont a été renforcé et est composé d’un tablier métallique :

Le Pont Aujourd’hui côté Arras-Liévin :

cesarine3.jpg

et côté Centre-Ville :

cesarine1.jpg

           Au pont Césarine, du côté Centre-Ville près de la rue d’accès au Stade Bollaert, une stèle rappelle que le 11 avril 1942 vers 22h00, une sentinelle allemande fut blessée et une autre tuée par trois résistants (Debarge, Boulanger et Ledent). Les Nazis proposent une récompense de 5000F à celui qui retrouvera ou dénoncera les coupables. Deux jours plus tard, le 14 avril, les Allemands fusillent 35 otages dont 20 suite à l’attentat du pont Césarine.

 debarge.jpg

3 Commentaires à “ Le Pont Césarine ” »

  1. michel dit :

    Claude, sur la première photo prise depuis
    l’avenue de Lievin le pont en beton appartenait aux mines de Lens. il permettait d’acheminer le charbon
    venant des fosses 1,9,11/19 et peut-être 12
    vers le triage SNCF mais peut-être que tu
    connaissais cette information

  2. chti76 dit :

    Merci de cette info cher frère. En effet, je me souviens maintenant que le Pont était composé de deux parties. Il y avait donc un pont pour les Mines de Lens et un autre pour la SNCF, entreprise qui nous est chère à tous les deux !

  3. amelexo dit :

    Voiçi une anecdote que me racontait mon grand père qui s’est déroulé sous le pont Césarine pendant la guerre 39-45. Deux allemands l’ont arrêté pour lui demander ses papiers,il était très neveux et anxieux et quand ils ont vu sa date de naissance ils se sont réjouis et lui ont offert un cigare parce qu’il était né un 20 avril comme Hiltler.

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|