( 6 janvier, 2010 )

Le Jardin Public de Lens

    C’est à la fin du 19ème siècle que Arthur Choquet, ancien instituteur, est nommé responsable des jardins et plantations de la Compagnie des Mines de Lens. Il  crée une pépinière sur un terrain longeant la voie ferrée, près des Grands Bureaux de l’époque qui se trouvaient rue Bollaert 

 

002.jpg

 

C’est à ce même endroit que l’on trouve aujourd’hui le Jardin Public

001.jpg

 

    Il possède une entrée au Rond Point Bollaert ….

004.jpg

 

    …. et une autre rue Maurice Carton (ancienne rue privée des Mines qui donne accès au Stade Bollaert)

005.jpg

 

    Maurice carton a été le fondateur du Supporters Club Lensois et pendant de nombreuses années, vice-président du RCL.

006.jpg

 

    Situé en plein centre ville, le jardin public de Lens a toujours été un lieu de promenade pour les citadins.

007.jpg

 

   On aime venir y prendre des photos en famille.

008.jpg

    Le jardin Public a été complètement redessiné en juillet-août 1988. A cette occasion, les grilles qui l’entouraient ont été enlevées et une grande fontaine a été installée. Le coût des travaux s’est élevé à 3 millions de francs (460.000 euros)

009.jpg

   Au Jardin public se trouve une plaque en hommage aux morts de la compagnie des mines de Lens lors du bombardement du 11 août 1944 par les « forces alliées ». Elle porte la mention :  En hommage à nos camarades victimes du devoir11 août 1944La coopérative des O. et E. des mines de Lens 

010.jpg

 

    La ville de Lens a soutenu l’élaboration d’un programme qui donne accès aux loisirs et à la culture à tous les enfants et jeunes de la ville qui ne partent pas en vacances. Des jeunes collégiens en difficulté relationnelle, âgés de 12 à 14 ans, ont participé, en 2002, à une initiative citoyenne nommée « je respecte ma ville ». Ils jeunes ont mené une démarche exemplaire de fleurissement dans le jardin public de Lens, aidés par les services municipaux. 

 

4 Commentaires à “ Le Jardin Public de Lens ” »

  1. michel dit :

    Le monumentfunéraire,sur la dernière photo du jardin public,a été construit à l’emplacement d’un abri souterrain où s’étaient réfugiées 18 jeunes-femmes et qui s’y sont fait tuer lors du bombardement de Lens du 11 aôut 1944.Ces jeunes femmes ou filles travaillaient à la coop des mines de Lens située juste à coté.
    J’ai remarqué aussi sur autre photo deux enfants qu’il me semble avoir connus!!!!
    J’ai connu un tout petit peu Maurice Carton
    mais il était beaucoup plus âgé que sur la photo Salut à vous

  2. chti76 dit :

    Salut Michel et merci pour ces précisions. Je savais qu’en 2010, je pouvais encore compter sur toi, véritable encyclopédie vivante de l’histoire contemporaine lensoise.

  3. michel dit :

    oh! non,je ne te donne des précisions que sur ce que je connais!
    Je découvre un tas de choses en
    regardant ton blog.J’ai trouvé que je ne connaissais plus grand-chose de l’avenue Alfred Maes Je ne savais pas que le vélodrome existait encore. Un petit souvenir:j’y allais faire de l’EPS quand j’étais en 6eme au ce qui était encore le collège Condorcet
    Par la suite nous allions au stade Raoul Briquet A bientôt

  4. havet edmond dit :

    bonjour a tous j’airevu toutes les photos de lens avant guerre et apres quelle emotion l’ecole Carnot lagare avec le parking des anciens bus ,le canal ou je jouais avec les clubs nautiques des pinguins et de usol beauoup de souvenirs d’avant et d’apres guerre

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|