( 24 janvier, 2010 )

C’est fini (pour le tome 1)

   AVERTISSEMENT :

  Suite à des abus, je suis désolé de préciser que les articles de ce blog ont été écrits après plusieurs semaines de recherches et de mise en page. Il ne peuvent donc être reproduits, que ce soit sur papier ou sur Internet, sans avoir obtenu au préalable l’autorisation de l’auteur et en citant clairement les sources. Toute utilisation commerciale est strictement interdite.

   De même, les photos, images et documents insérés dans les articles ne peuvent être reproduits sur Internet et dans les réseaux sociaux qu’à la seule condition d’indiquer qu’ils proviennent de ce blog.

  Le tome 1 du lensois normand  s’est arrêté le 24 janvier 2010. Les 100 MB disponibles pour ce blog ont tous été utilisés. Merci à tous les lecteurs grâce à qui nous sommes parvenus sur l’ensemble des 3 blogs à plus de 350 000 connexions aujourd’hui.

  D’autres chapitres sur l’histoire de Lens ont été écrits depuis. Vous pouvez les retrouver en cliquant sur les liens suivants :

 tome1002   tome1003   tome1004   tome1005

  A bientôt sur l’un ou l’autre de ces blogs.

C'est fini (pour le tome 1) dans Lens citedaccueil

5 Commentaires à “ C’est fini (pour le tome 1) ” »

  1. mme roperto dit :

    bonjour monsieur
    je suis présidente d’une association à Lens sur le quartier Sellier et cette année les quartiers d’été qui auront lieu le 28 aout, ont pour thème ma ville, moi je vais faire un stand sur l’histoire de ma ville, je voulais vous demander s’il était possible que je vous prenne sur votre blog quelques photos pour mon exposition.
    je vous remercie
    cordialement

  2. Curtet dit :

    Bonsoir
    J’ai beaucoup admiré vos photos de « Lens en sépia », que vous avez publiées le 19 août 2009.
    Puis-je me permettre de vous en demander la source ? Ont-elles été publiées ? En connaît-on l’auteur ?
    Merci d’avance et longue vie au Lensois normand !

  3. Thierry dit :

    Bonsoir,

    Je n’ai qu’une chose à dire excellent travail. je me suis régalé à parcourir votre blog que de souvenirs.
    Franchement BRAVO c’est un régal.
    Merci mille mercis…

    Thierry.

  4. Merci pour ces encouragements

  5. Melzer claude dit :

    Bonjour
    Je retrouve dans vos articles une partie de la bibliographie et photos que j’ai réalisée et publiée lors du décès de Mon frère et de l’hommage à Jacques Melzer rendus le 14 nov 2007 par la ville de Fréjus en baptisant l’école de musique qu’il a créé sur la demande du ministre de la culture et maire de Frèjus d’alors (Léotard) («Ecole de musique et d’art dramatique Jacques Melzer »)
    Sauf ma sœur aînée qui est née à Brué en Artois les 7 autres enfants qui composaient notre famille étaient tous natifs de Lens où mes parents s’étaient établis professeurs de musique , (mon père dirigeait l’orchestre symphonique , et ma mère était sous directrice de l’école de musique de Brué) et de plus en créant un magasin de musique ( rue de la paix) où il donnait ses leçons et où nous habitions tous.
    Après 4jours dans la cave sous les bombardement (39/40) nous avons évacué en Normandie chez ma grand-mère , une bombe allemande qui détruit jusqu’au 1er étage , une bombe américaine (1944) qui termine et laisse un creux de 6 mètres ont eu raison de notre vie à Lens .
    Comme vous, j’ai la nostalgie de ce passé et dans mon livre ,(« le septième de huit, l’histoire de ma tribu ») y ai largement décrit notre vie heureuse à Lens.
    Si vous êtes intéressé je pourrais vous faire parvenir quelques documents
    Amicalement Claude Melzer

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|