( 30 avril, 2008 )

La grève de 1948

Merci Gilles pour tes photos. Cela me donne l’occasion d’évoquer les grèves dans les mines et plus spécialement de celle de 1948 qui restera un très mauvais souvenirs pour les mineurs du Pas de Calais.

grevefosse4.jpg

Voici un extrait d’article trouvé sur Internet consacré à ce sujet :

Huit semaines de lutte des mineurs français

Trois ans après la fin de la guerre, les mineurs continuaient de subir une politique d’austérité, en même temps que les prix augmentaient. L’économie commençait à se redresser, mais ils n’en voyaient pas les effets. Mais ce qui allait déclencher la grève des mineurs, c’est la publication le 18 septembre de décrets par le ministre de l’Industrie et du Commerce, le socialiste Robert Lacoste, qui prévoyaient le licenciement de 10 % des salariés travaillant en surface, ainsi que des mesures disciplinaires à l’encontre des mineurs, dont le licenciement pour fait de grève. Le 4 octobre, la grève était totale dans tous les bassins miniers, les puits occupés, des piquets de grève mis en place. Le gouvernement lança une campagne de calomnies, accusant les mineurs de saboter l’économie, pendant qu’il rassemblait des forces de répression, rappelant des troupes d’occupation basées en Allemagne et des réservistes, comptant surtout sur les CRS pour mettre les grévistes au pas. Dans le bassin minier du Nord, où 45 000 hommes des forces de sécurité avaient été envoyés, des batailles rangées opposèrent les mineurs aux CRS, et ces derniers n’en sortirent pas toujours vainqueurs. La répression fut brutale. De nombreux mineurs furent blessés et trois furent tués au cours de ces affrontements.  Les mineurs, isolés, tinrent neuf semaines. Le 18 novembre, alors qu’ils n’avaient rien obtenu, la CGT appela à la reprise du travail. La grève terminée, 3 000 mineurs furent licenciés, en attendant que la direction des Houillères fasse le tri. Celle-ci fit aussi pression sur les entreprises travaillant pour elles, pour qu’elles n’embauchent pas les mineurs licenciés. En 1953, cinq ans après la grève, 700 mineurs étaient toujours interdits de travail dans les mines. 

( 28 avril, 2008 )

Les Mines de Lens avant 1914

La Compagnie des Mines de Lens a été créée en 1856 après la découverte d’un gisement à Oignies. Aussitôt, les premiers chevalements ont vu le jour.

Lens était devenue la capitale du charbon lorsque la première guerre mondiale se déclara. Envahie par les Allemands dès octobre 1914, Lens fut occupé jusqu’en 1917. La ville eut à souffrir des bombardements alliés mais, le pire fut qu’avant de se réplier, les Allemands noyèrent et détruirent tous les puits de mines (ainsi qu’une grande patie de la ville). Il fallu de nombreuses années avant que le tout ne fut reconstruit.

Voici quelques photos de ce qu’étaient les puits avant la première guerre mondaile.

fosse1avant.jpg

la fosse 1

fosse2avant.jpg

la fosse 2

fosse2bisavant.jpg

la fosse 2 bis

fosse4avant.jpg

la fosse 4

fosse51avant.jpgfosse52avant.jpg

Problème pour la fosse 5 : je possède deux photos de puits différentes qui sont titrées : « La fosse 5 des Mines de Lens ». Laquelle est la vraie ? Si vous avez la réponse, faites le moi savoir.

fosse8avant.jpg

La fosse 8

fosse9avant.jpg

La fosse 9

fosse11avant.jpg

La fosse 11

fosse11bisavant.jpg

La fosse 11 bis

fosse12avant.jpg

la fosse 12

fosse14avant.jpg

La fosse 14

( 23 avril, 2008 )

La gare de Lens

Mon ami Christian, de Liévin, m’a dit que le quartier de la gare de Lens était en pleine mutation et que des travaux importants y étaient réalisés.

Ceci me donne l’occasion de publier quelques photos de la gare de Lens depuis sa construction en 1927.

La gare est l’oeuvre de l’architecte Urbain Cassan et représente une locomotive de l’époque (la loco 020) . Une tour horloge de 23 mètres domine le bâtiment peint en blanc. La gare est inaugurée le dimanche 14 août 1927; elle est inscrite aux oeuvres supplémentaires des Monuments Historiques.

001.jpg

0021.jpg

003.jpg

004.jpg

0051.jpg

006.jpg

0071.jpg

008.jpg

009.jpg

010.jpg

( 18 avril, 2008 )

Mines de Lens (1)

Voici quelques photos des fosses des Mines de Lens du temps des HBNPC :

1.jpg

La fosse 1 (Sainte Elisabeth) se situait en bas de la Route de Béthune

2.jpg

La fosse 2 du Grand Condé, route de Lille

3.jpg

Le chevalement de la fosse 3 est toujours en place à Liévin (au centre Commercial Carrefour)

4.jpg

La fosse 4 se trouvait du côté de la Route d’Arras

( 18 avril, 2008 )

Mines de Lens (2)

8.jpg

La fosse 8 se trouvait à Vendin

9.jpg

le 9, près de la Route de Béthune, site d’implantation du Louvre 2

11.jpg

La fosse 11 a été creusée sur le territoire de Loos en Gohelle

1119.jpg

Plus tard, on y ajoute le chevalement en béton du 19

( 18 avril, 2008 )

Les Mines de Lens (3)

12.jpg

La fosse 12 dite Saint Edouard

14.jpg

La fosse 14 (Route de La Bassée)

16.jpg

La fosse 16, également à Loos en Gohelle

1...89101112
« Page Précédente
|